Copie (1) de DSC_4719

 Bonjour les amis !!!

Mon silence ?

Quelques problèmes de santé et donc des examens, une fatigue et apprendre à devenir sage ! J’ai donc

réduit pas mal d’activités pastorales et autres !!! Pas facile mais il faut accepter ce nouveau chemin ! Me

voilà à vous avec les « Mémoires » !

Je vous espère en forme, pleins de projets, j’attends vos nouvelles !

 

                                      Les fruits passeront la promesse des fleurs

 

Ce vers de Baudelaire résume ma conviction d’aujourd’hui quand je porte les yeux sur le monde politique, économique, social, religieux ! Ce vers renouvelle mon espérance ! Plus que jamais je continue à croire à l’homme et à la richesse qu’il porte en lui ! Plus que jamais je découvre en lui cette parcelle d’infini qui vient d’ailleurs et qui ouvre toutes les portes du lendemain ! Plus que jamais je crois que nous vivons une nouvelle naissance, un enfantement quelque peu douloureux mais porteur de vie à l’image de cette résurrection de la Renaissance à la fin d’un Moyen Age bien tumultueux !

Et à bien ouvrir les yeux, surgissent déjà des petites lumières ici et là ! Des voix s’élèvent qui interpellent, qui ouvrent les consciences et qui agissent! Et miracle même notre Eglise semble s’éveiller et découvrir combien elle a choisi des chemins de traverse ! Combien elle doit mourir pour renaître !

J’avoue – ce n’est pas bien d’avouer – mais ces jours-ci je suis devenu papiste !!! Notre François, évêque de Rome, comme il se plaît à s’appeler, donne au moins pour l’instant une image sympathique de l’Eglise, un visage souriant et lumineux ! C’est bien par rapport à cette pompe triste parce que ritualiste et solennelle qui nous est souvent présentée !

Mais ce qui est porteur d’Espérance, ce sont les paroles et les actes qui étonnent alors qu’ils sont paroles et actes d’Evangile : humilité, service, attention aux pauvres… Comment ne pas se réjouir de sa présence au milieu des pauvres au Brésil, à Lampesa, île de pauvres qui accueillent des plus pauvres ! Dans un autre style comment ne pas accueillir un pape qui voyage en tenant lui-même sa petite sacoche, comme tout un chacun !!!

Bien sûr il y a le regard des pessimistes : oui, mais on le dit classique, aura-t-il le temps, saura-t-il se libérer de la Curie ??? Voyez-vous, un homme qui est au service de l’homme, au service de l’amour dans la simplicité et l’humilité, est un homme libre et libérateur ! Il saura faire les choix de l’amour libérateur. Il guidera les hommes à vivre ce même choix !

Je reviens au vers de Baudelaire : ce qui est semé portera du fruit ! Malgré les pluies, les tempêtes, les fleurs donneront leurs fruits ! La route est longue et une vie humaine est courte mais « Il faut laisser le temps au temps ». Il faut du temps pour faire un homme, il faut du temps pour que naisse ce monde nouveau qui sera certainement car rien ne peut tuer la vie !

Que cette page nouvelle qui s’ouvre à nous, avec la rentrée, soit dynamisée par l’Espérance qui exigera de nous non seulement des paroles mais des actes !!! « Fait ma volonté, non pas celui qui parle mais celui qui agit » disait quelqu’un il y a plus de 2000 ans !!!

 

                                                                             Fabien Cristofoli, prêtre (septembre 2013)